37Manutention des munitions non-explosées

Les renseignements suivants, qui concernent principalement les bateaux de pêche, sont publiés pour le bénéfice de toutes autres embarcations ayant l'occasion de traîner des filets ou des chaluts:

1Les pêcheurs qui font la pêche le long des côtes du Canada, sont prévenus que des munitions explosives et non-explosives peuvent être découvertes dans des zones ordinaires de pêche. Ces munitions peuvent être remontées à la surface dans les filets ou les chaluts.

2Les munitions non-explosives, telles que les torpilles d'exercice, seront ordinairement de couleur orangée. Les munitions non-explosives plus petites seront ordinairement de couleur bleu foncé ou bleu pâle. Tout objet ne pouvant être rapidement identifié comme munition non-explosive, devra être traité de la même manière que si c'était un explosif. Les munitions explosives, petite ou grosse, seront maintenant peinturées ou marquées en jaune, rouge ou vert. Tout objet douteux ramené à la surface dans des filets ou des chaluts, devra être traité comme un explosif.

Les munitions d’exercice sont toujours dangereuses :

a.Les torpilles oranges pourraient toujours contenir du carburant Otto;

b.Auparavant, les munitions factices étaient marquées en bleu foncé; actuellement, elles sont marquées en bronze;

c.Code des couleurs de plus de 20mm

i.Jaune  Explosif détonant

ii.Brun  Explosif lent

iii.Gris  Chimique

iv.Noir   Perforant

v.Vert pâle Fumigène

vi.Rouge pâle Incendiaire

vii.Orange  Récupérable

d.Lorsque la couleur désignant le rôle principal de l’item n’indique pas en elle-même la présence d’un explosif ou d’une autre matière dangereuse, la présence de telles matières pourrait être indiquée par des bandes étroites ou par des lettres appliquées selon le code de couleur approprié.

3Les munitions explosives peuvent être dangereuses même après avoir séjournées dans l'eau durant plusieurs années. Toutes les munitions soupçonnées d'être explosives devront être maniées soigneusement, et lorsqu'elles sont trouvées dans un filet ou un chalut, elles devraient être touées en dehors des bancs de pêche avant de couper le filet ou le chalut, si la chose devient nécessaire.

4Advenant le cas où il serait impossible de libérer ces objets même en coupant le filet ou le chalut, on recommande de prendre les mesures suivantes:

(i)mouiller l'objet aussi loin en arrière que possible;

(ii)informer le Centre conjoint de coordination de sauvetage (JRCC) le plus rapproché, et se tenir prêt à recevoir des instructions ou de l'aide;

(iii)rassembler l'équipage dans la partie avant du navire, afin que le rouf se trouve entre les hommes et l'objet à l'arrière;

(iv)maintenir l'erre nécessaire afin de demeurer dans la zone jusqu'à ce que l'aide ou les instructions arrivent.

5Au cas où un objet soupçonné d'être explosif ne serait pas détecté avant que le contenu du filet ou du chalut soit déchargé sur le pont, les mesures suivantes devront être prises:

(i)prendre grand soin de ne pas heurter l'objet en question;

(ii)arrimer ce dernier sur le pont, en le tenant éloigné de la chaleur et de la vibration;

(iii)coincer et attacher fermement l'objet afin de prévenir tout mouvement;

(iv)le recouvrir et le garder humide. (Ceci est très important, étant donné que tout explosif ayant été exposé à l'atmosphère est sujet à devenir très sensible aux coups quand on le laisse sécher);

(v)informer le Centre conjoint de coordination de sauvetage (JRCC) le plus rapproché, et se tenir prêt à recevoir des instructions. Le JRCC communiquera avec le navire le plus proche équipé de neutralisation de munitions explosives pour direction.

6Un navire ayant à son bord ou dans ses filets, un objet soupçonné d'être explosif, devra avertir les autres navires qui se trouvent dans le voisinage, et donner sa propre position.

Remarque: Les planches 12 illustrant les munitions utilisées présentement et celles qui étaient utilisées auparavant par les navires et les avions du MDN, aideront à identifier les munitions explosives susceptibles d'être retirées de la mer.

Naval Underwater Charge

Signal Underwater Sound MK411 (Reduced Charge) (SUS)

Signal Underwater Sound MK 410 (High Explosive)

Depth Charge High Explosive DM211

Anti-Frogman

Signal Sound Marine MK NC 1 Mod 1


Naval Decoy

82 mm Rocket Practice MASS Decoy

MK 234 Electronic Decoy Cartridge (Nulka)

Cartridge 5.125 Inch Chaff

Rocket 100mm Radar Echo Practice C20


Naval Pyrotechnics

Signal Smoke Aircraft Orange Drift Indicator C8

Marker Location marine C2A1

Marker Man Over Board (MMOB)

38mm Hand Held Illuminating Signal Flare (Radaflare)

Signal Smoke and Illumination Marine

Mk 66 Mod 2

Signal Smoke Marine MK3 Orange

Marker Man Overboard

Smoke and Light

Length 500 mm

Diameter 190 mm

(including the float)

Signal Illum

Marine Red Pinpoint Mk7

Length 247 mm

Diameter 35 mm

Naval Pyrotechnics

Rocket 100 mm

Radar echo P8

Length 1700 mm

Diameter 102 mm

100 mm Infra red

Decoy P6

Length 1600 mm

Diameter 103.2 mm

Flare Aircraft Parachute

LUU 2AB/2BB

Length 91.4 cm

Diameter 12.4 cm

Signal Underwater

Sound Mk411

Length 38.1 cm

Diameter 7.62 cm

Signal sound Marine

Height 8.89 cm

Diameter 7.62 cm

Signal Illum A-C

Single star 1.5 inch

Length 82.6 mm

Diameter 38 mm

Marker Location Marine

C1A1 or C1A2

Length 47 cm

Diameter 7.56 cm

5.125 inch chaff

Mk 182

Length 1206.5 mm

Diameter 130 mm

Naval Pyrotechnics

Marker Location Marine

Mk 58

Length 21.5 inches

Diameter 4.9 inches

Signal Distress

Day and Night

Length 135 mm

Diameter 42 mm

Marker Man Overboard, Light And Smoke,

Series III

Naval Shells

40 mm

57 mm

76 mm

20 mm

Naval Shells

Mk46 torpedo

Mk48 Torpedo

Cart 57mm Pre-Fragmented
High Explosive

Cartridge 40mm

High Explosive-tracer (HE-T)

Cartridge 57mm Non-Frag Brown Band

Low Explosives

    

Both are inert

Dummy 40mm Drill 40mm

Cartridges 40mm Practice (BL/P)

Projectile inert but could have live primer and propellant in cartridge case

Autorité : Ministère de la Défense nationale (QGDN)